<

www.appea.fr

Lyon

Imprimer la fiche école

Classe préparatoire de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon
5 place du Petit Collège
69005 Lyon

T. : 04 78 92 94 57
prepa@ensba-lyon.fr
www.prepa-lyon.net

FB : @prepa.ensbalyon
I : @prepa_ensbalyon

Direction : Estelle Pagès
Direction déléguée : Anthony Musso

Année de création : 1983
Nbre de classe(s) : 2
Nbre d’étudiants par classe : 32 étudiants

Tarifs 2022-2023 : 1 300 € (boursiers) et 1750 €

Calendrier

Journée Portes Ouvertes 2023
jeudi 26 janvier 2023, de 13h à 18h
vendredi 27 janvier 2023 [Journée Portes Ouvertes de l’ENSBA de Lyon]

Début des inscriptions
jeudi 26 janvier 2023

Session d’admission (dépôt de candidature jusqu’au 21 avril)
mercredi 24, jeudi 25 et vendredi 26 mai 2023

Contexte et spécificités

La classe préparatoire de l’école nationale supérieure des beaux-arts de Lyon a 34 ans d’existence et a été en 2006 la première classe publique intégrée à une école d’art. Elle assure une formation de base générale pour l’admission aux établissements d’enseignement artistique supérieur et accueille 64 étudiants depuis 2016. À noter la création d’une section internationale en 2017. La classe préparatoire profite d’un fort adossement à l’ENSBA-Lyon qui propose un cursus artistique supérieur : 4 Licences DNA / Art, design d’espace, design graphique, design textile. 3 Masters DNSEP / Art, design d’espace, design graphique. Un troisième cycle / DSRA, composé de deux unités de recherche : Art contemporain et Temps de l’histoire & recherche numérique. Deux post-diplômes : Art & Recherche et création artistique. Des expositions sur le site des Subsistances (Réfectoire des Nonnes) et à Lyon, en France et dans le monde. L’école propose également des ateliers de pratiques artistiques amateurs (880 inscrits).

Enseignement

35 heures de cours hebdomadaires de septembre à mai. Les acquis visés pour les étudiants sont :
• se familiariser avec les outils techniques ;
• approcher des modes d’expression plastique multiples et variés ;
• développer la curiosité et la personnalité de chacun ;
• s’ouvrir aux champs artistiques contemporains ;
• apprendre à donner du sens, à verbaliser et à mettre en forme son travail ;
• acquérir des connaissances culturelles et artistiques conduisant l’étudiant vers un choix délibéré de sa future spécialisation.
Le suivi des étudiants est individualisé.
Au programme : histoire de l’art/culture générale, histoire de l’art contemporain, dessin/peinture, croquis modèle vivant, designs, volume / expression plastique, pratiques plastiques contemporaines, photographie, outils numériques, anglais, analyse/verbalisation/argumentation.
2 worskshops avec un artiste invité, un voyage d’études à Venise ou Paris, des sessions d’histoire de l’art, d’édition…

Équipement

Les étudiants bénéficient de 1200 m² de surface de travail en plein centre-ville, dans le quartier historique de Saint-Jean à Lyon classé Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Elle possède un accès facile à l’ENSBA située à 800 m où plusieurs cours s’y déroulent : photographie et sessions techniques (outils numériques…), conférences le mercredi après-midi en amphithéâtre et accès à la bibliothèque (centrée sur la création artistique contemporaine pour les recherches et prêts avec 22 500 documents, 10 000 monographies d’artistes et catalogues d’exposition, ouvrages sur des domaines variés en lien avec les cursus de l’école).

Témoignage

Plus que le début d’un grand enrichissement personnel, ça a été le début de l’apprentissage ou un premier aperçu du monde dans lequel on s’apprête à mettre les pieds, de ses possibilités, de sa multiplicité et de ses difficultés. Après la classe préparatoire des Beaux-Arts de Lyon, j’ai passé 3 ans aux Beaux-Arts de Rennes, où j’ai pu approcher et définir, petit à petit, mes préoccupations et mon regard sur le monde. Être dans une école d’art, c’est apprivoiser et affiner ce regard pour lui donner une forme. Trouver la justesse de cette forme amène à exprimer et mieux partager cette pensée singulière. À la suite de mon DNAP obtenu en juin 2011, j’ai fait une équivalence pour les Beaux-Arts de Paris, j’y suis depuis maintenant un an et demi.
Clémence Roudil – Promotion 2008